Topgenyturf

PRONOS DU VENDREDI 21 JUILLET 2017 EN LIGNE.

chevalsuper

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit


LE PLAT

Le principe de la course de plat (ou galop) est, a première vue, très simple : partir au galop, et franchir le poteau d'arrivée le premier.

Les distances de course sont variables, de 900 (quelques courses pour deux ans) à 4 000 mètres (par exemple le Cadran se disputant sur l'hippodrome de Longchamp à Paris), mais le plus souvent comprises entre 1 600 et 2 400 mètres, le mile anglais étant la référence historique, avec ses 1 609 mètres.

Les chevaux prennent le départ dans des stalles, c’est-à-dire des boîtes dans lesquelles ils rentrent et qui s'ouvrent automatiquement lorsque le départ est donné.

Cependant, pour obtenir une course disputée, il faut que tous les concurrents puissent s'exprimer, même si leur potentiel est moindre. C'est le principe du handicap : avant la course, le handicapeur attribue à chaque cheval un certain poids qu'il va devoir porter tout au long de la course.

Les poids sont répartis en fonction des résultats des chevaux, et varient entre 50 et 62 kg en France (les chiffres et unités de poids changent selon les pays). Ainsi, le cheval vainqueur d'une course recevra une charge supplémentaire pour la course suivante. Au contraire, un cheval faisant une piètre course se verra retirer du poids pour la suivante. L'objectif est donc d'obtenir la course la plus serrée possible.

Cette valeur estimée peut évidemment évoluer en cours d'année (à la hausse ou à la baisse). Mais sachez que la valeur estimée d'un cheval n'est pas susceptible d'être modifiée par la seule et unique raison qu'il a déçu à une, voire deux, trois reprises.

Les distances

Elles varient selon les aptitudes des chevaux qui sont classés par famille

  • 1.000 mètres et 1.100 mètres. Ce sont les courses de sprinters
  • 1.200 mètres à 1.400 mètres. Ce sont les courses de flyers
  • 1.600 mètres à 1.800 mètres. On les appelle courses de milers
  • Entre 1.800 et 2.400 mètres, on parle de distances intermédiaires
  • 2.400 mètres est considérée comme la distance classique
  • Au delà de 2.400 mètres, on parle de course de tenue pour stayers

Pour les 2 ans, il n'est pas possible de faire cet échantillonnage car l'éventail des distances se cantonne entre 800 et 2.000 mètres, avec un rallongement progressif de la distance au fur et à mesure que l'on avance dans l'année.

 

L'OBSTACLE

Il existe trois types de courses d'obstacles : les haies, le steeple-chase et le cross-country.

Pour ces courses, le principe est le même que les courses de plat : partir au galop avec un certain poids attribué par le handicapeur, et franchir le poteau d'arrivée le premier.

Il y a cependant des différences notables avec le plat. D'abord, le départ se fait derrière des élastiques, et non dans des stalles. Ensuite, la piste est parsemée d'obstacles que les chevaux doivent franchir. Enfin, la distance est beaucoup plus importante, ce qui implique pour les chevaux d'avoir une bonne endurance, la vitesse de pointe ne suffisant plus.

Dans les courses de haies, les obstacles sont relativement modestes, il s'agit de haies de buisson de 1,10 mètre. La distance de course varie entre 3 000 et 5 000 mètres, mais la majorité des courses se court sur 3 500 à 3 900 mètres.

Le steeple-chase est la discipline la plus prestigieuse de l'obstacle, les obstacles sont plus hauts et plus complexes, avec notamment le fameux saut de la rivière des tribunes à Auteuil par exemple. De plus, la distance est plus importante, avec en moyenne 4 300 à 4 400 mètres à parcourir, même si certaines courses sont plus longues encore (5 800 mètres).

Les courses de steeple-chase les plus prestigieuses sont le Grand Steeple-Chase de Paris en France, le Nakayama Grand Jump (course la mieux dotée) au Japon et le Grand National de Liverpool, la plus mythique.

Enfin, le cross-country est l'épreuve d'obstacle la plus spectaculaire avec des obstacles naturels divers et variés mais toujours impressionnants (open-ditch, contre-bas, contre-haut, douve, rivière…) et une distance très importante, entre 5 000 et plus de 7 000 mètres (7 300 mètres pour le Prix Anjou-Loire Challenge au Lion d'Angers). C'est donc l'épreuve la plus exigeante et la plus dangereuse, aussi bien pour les chevaux que pour les cavaliers.